Covering de voitures de sport : comment se démarquer dans les compétitions d’automobiles ?

Il est bien connu dans le monde des compétitions sportives, en particulier dans les événements de sport automobile, qu’une écurie se démarque non seulement par ses performances sur la piste, mais aussi par son apparence. C’est là que le covering entre en jeu.

Avec le développement rapide et constant de la technologie, le monde du sport automobile a vu l’apparition de nouveaux outils et méthodes qui visent à donner aux équipes et aux pilotes un avantage concurrentiel. Parmi ces outils, le covering de voiture est devenu un choix populaire pour les écuries cherchant à impressionner non seulement par leurs performances sur la piste, mais aussi par l’esthétique de leurs véhicules.

Que ce soit à Paris, Europe, Lyon street food festival ou lors d’une rencontre sportive à Courchevel, un covering bien réalisé peut faire tourner les têtes et attirer l’attention des sponsors, tout en servant de support publicitaire efficace.

Comprendre le covering automobile

Le covering, ou film adhésif, est une technique de personnalisation de véhicules qui permet de changer leur apparence sans repeindre. Le covering peut être complet ou partiel, offrant un grand choix de styles et de finitions.

Un covering complet implique que l’ensemble du véhicule, y compris les pare-chocs et les ailes, est recouvert d’un film adhésif de haute qualité. Au contraire, un covering partiel signifie que seules certaines parties du véhicule sont couvertes. Cela peut inclure les vitres, le toit, le capot, les portes, etc.

Cette flexibilité, associée à sa réversibilité (le film peut être retiré), en fait un choix idéal pour les équipes sportives qui souhaitent garder leur voiture aux couleurs de leurs sponsors tout en ayant la possibilité de la modifier pour chaque événement sportif.

Techniques de covering

Le covering peut être réalisé à l’aide de différentes techniques allant du simple adhésif à la peinture spéciale. Parmi les techniques les plus couramment utilisées, on trouve le wrapping (enveloppement), le covering liquide et le film thermoformable. Le choix de la technique de covering dépendra en grande partie des besoins spécifiques de chaque équipe et de chaque véhicule.

Souvent, les entreprises spécialisées dans le covering de voitures travaillent en collaboration avec les équipes de course pour déterminer quelle technique sera la plus bénéfique pour leur véhicule en fonction des caractéristiques de la voiture et des objectifs de la compétition.

Matériaux utilisés

Ces techniques utilisent plusieurs types de matériaux allant du vinyle au latex en passant par le tissu. Chaque matériau a ses propres avantages en termes de durabilité, de facilité d’application et de rendu esthétique.

Les films adhésifs en vinyle sont les plus couramment utilisés pour le covering automobile. Ils sont durables, faciles à appliquer et à enlever, et offrent une finition lisse et uniforme. D’autres matériaux, comme le latex, sont plus flexibles et peuvent être utilisés pour créer des effets visuels plus uniques, comme l’impression de textures ou de motifs particuliers.

Les avantages du covering des véhicules de sport dans les compétitions

Bien plus qu’un simple accessoire de mode, le covering offre de nombreux avantages, en particulier dans le cadre de compétitions sportives.

Se démarquer dans une compétition

Parmi les avantages les plus évidents du covering, l’opportunité de se démarquer visuellement dans une compétition est indéniable. En effet, dans un événement où de nombreux concurrents présentent des véhicules d’aspect similaire, un covering unique et attrayant permet à une voiture de se distinguer de la foule.

Comme mentionné plus tôt, le covering peut faire tourner les têtes et attirer l’attention des sponsors, tout comme celle des fans. Par exemple, Yamaha a su se démarquer lors de courses d’endurance grâce à l’utilisation du covering pour ses motos.

Jugement du covering

Outre l’aspect visuel, le covering est souvent évalué par les juges dans les événements de sport automobile. Des critères spécifiques tels que la qualité de l’application du film, le choix des couleurs, le design, la pertinence des motifs et l’harmonie générale de l’apparence du véhicule peuvent faire la différence pour gagner une course.

L’esthétique d’une voiture de course peut jouer un rôle crucial dans l’attribution des points durant la compétition. Dans certaines courses, une catégorie spécifique est même dédiée à l’esthétique des véhicules, ce qui en fait un critère essentiel pour le classement final.

Covering et performances

Souvent sujet à débat, l’influence du covering sur les performances du véhicule est une question controversée. Certains pensent que l’ajout d’un film peut changer la dynamique de la voiture, affectant sa vitesse ou sa maniabilité. D’autres réfutent ces hypothèses, affirmant que le covering n’a pas d’impact significatif sur les performances d’un véhicule de sport.

Cependant, il est indéniable que le covering peut jouer un rôle dans l’aérodynamisme d’un véhicule. Un covering bien appliqué, lisse et sans bulles d’air, peut améliorer le profil aérodynamique de la voiture, réduisant ainsi la résistance à l’air et potentiellement améliorant sa vitesse.

Cas d’études de covering réussis

L’histoire des compétitions sportives est remplie d’exemples de covering réussis. De la célèbre livrée Martini des voitures de rallye dans les années 70, à la Porsche 917K de Steve McQueen couverte d’un film adhésif la rendant semblable à un tableau d’art. Ceux-ci étaient tous considérés comme des exemples emblématiques d’emballage de voitures de course.

La livrée Martini, en particulier, est un excellent exemple de l’impact des couleurs et du design dans le monde du sport automobile. Les lignes bleues et rouges sur fond blanc sont devenues si emblématiques qu’elles sont encore aujourd’hui associées à l’écurie italienne Martini Racing et sont fréquemment reproduites sur les voitures de sport contemporaines en guise d’hommage.

Le covering de la Porsche 917K de Steve McQueen dans le film « Le Mans » est un autre exemple du potentiel du covering dans le sport automobile. Pour le film, la voiture a été recouverte d’un motif géométrique complexe, créant une apparence dramatique et immédiatement reconnaissable qui a marqué l’histoire du cinéma et celle des courses automobiles.

Interview avec des professionnels

Nous avons eu la chance de discuter avec des professionnels du covering lors du festival de street food de Lyon. Alexandre Post, un expert en covering et également fan de sport automobile, partage son expérience : « C’est un défi de créer un covering unique et accrocheur tout en respectant les demandes du client et les contraintes de l’équipe sportive ».

Alexandre Post a également mentionné qu’il est essentiel de comprendre l’importance de la qualité du travail lorsqu’il s’agit de covering. « Le covering n’est pas seulement une question d’esthétique, mais aussi de protection. Un covering de bonne qualité protège la peinture d’origine contre les dommages causés par la route, comme les éclats de pierre et les rayures, ce qui peut être un avantage indéniable pour les voitures de course ».

Conclusion

Le covering est une forme d’art qui permet aux équipes de sport automobile de se démarquer visuellement tout en offrant des surfaces de communication pour leurs sponsors. Il peut faire la différence lorsqu’il s’agit de se faire remarquer lors d’événements sportifs. De plus, grâce à sa capacité à protéger le véhicule contre certains dommages, il peut également être considéré comme un investissement pour les équipes de sport automobile.

En somme, la popularité croissante du covering automobile dans le monde du sport est due à son potentiel incroyable en termes de personnalisation et d’efficacité publicitaire. Que vous soyez une équipe sportive, un sponsor ou un passionné d’automobile, les possibilités offertes par le covering sont pratiquement illimitées.